Tourisme et civilisation alpestre

Tourisme et civilisation alpestre, dans « Le Flambeau » N.1, 2002.

Quand on parle de Pays du Mont-Blanc, on le qualifie souvent de touristique. Ce qui est une réduction implicite de sa vocation qui dépasse largement le seul domaine touristique. Nés et grandis dans ce contexte, nourris de ce stéréotype, nous tendons nous-mêmes à considérer le tourisme, ce flux migratoire saisonnier, comme quelque chose de naturel, d’inscrit dans les lieux et qui a toujours existé. Ce qui ne correspond pas du tout à la réalité. Continua la lettura di Tourisme et civilisation alpestre

Paul Scheuermeier et la Vallée d’Aoste

dans “Nouvelles du Centre d’Études Francoprovençales René   Willien”, n° 40, Imprimerie Valdôtaine, Aoste, 1999, p. 5-11.

 La Vallée d’Aoste, pour ses particularités culturelles et linguistiques, pour sa position géographique, pour la complexité et l’originalité de sa stratification sociale est souvent l’objet de recherches scientifiques de grande envergure  promues et conduites par des chercheurs illustres venant des quatre coins du monde. Continua la lettura di Paul Scheuermeier et la Vallée d’Aoste

Les travaux agricoles à Hône

en collaboration avec P. Bordet, dans “HONE. Enquête toponymique en Vallée d’Aoste”, R.A.V.A., Le Château, Imprimerie ITLA, 1997, p. 25-28.

 Les toponymes sont le reflet de l’homme sur le territoire : on peut y retrouver les traces des activités humaines, de l’organisation sociale et même de l’imaginaire collectif. Pour mieux comprendre, il faudrait connaître non seulement la morphologie du territoi­re mais aussi les langages qui se sont succédés, ou ont évolué, sur un territoire donné ainsi que les rythmes et les occupations de la vie quotidienne. Malheureusement plusieurs données nous manquent et ­certains toponymes obscurs sont destinés à le demeurer pour toujours. Continua la lettura di Les travaux agricoles à Hône

Les langues en mouvement

Le cas de la Vallée d’Aoste : les langues en mouvement

dans “Langues : une guerre à mort – Panoramiques” n. 48, Editions Carlet, Condé-sur-Moireau, 2000.

 Qu’il vienne de l’est ou du nord, à travers les cols ou les tunnels, ou de l’est, par le défilé de Pont-Saint-Martin, le voyageur, même ignare et pressé, qui traverse la Vallée d’Aoste, entre en contact avec une réalité linguistique particulière : Continua la lettura di Les langues en mouvement

Les revenants

En souvenir de Marco – Les revenants

dans “Mélanges, en mémoire de Marco Perron – Nouvelles du Centre d’Études Francoprovençales” n° 31, p. 6-8 – p. 128-134, Centre d’Études Francoprovençales, Imprimerie Valdôtaine, Aoste, 1995.

La mort, dans nos sociétés paysannes, était une présence constante et pas seulement parce que le curé se chargeait de la rappeler à chaque sermon. Continua la lettura di Les revenants